CRITIQUE | Game Night

game night critique Game Night : Une comédie barrée jubilatoire

Vous vous souvenez de Very Bad Trip ? Cette soirée entre amis qui part dans tous les sens et qui devient si surréaliste que c’en est à mourir de rire. Les réalisateurs de Game Night reprennent le principe avec brio autour du thème des jeux de société. Et bon dieu que ça fait du bien !

A commencer par le casting, tout simplement excellent. Les acteurs prennent leur pied et transpirent cette bonne humeur à l’écran. Chacun, avec leur personnalité, apporte un potentiel humoristique certain. Et la petite intervention de Michael C. Hall ravira les mordus de Dexter.

L’ensemble des gags sont bien pensés et amenés de façon subtile grâce au montage et à un scénario en puzzle plein de rebondissements. Par ailleurs, le film est truffé de références au monde vidéoludique, glissées de manière astucieuses et intelligentes, qui charmeront les gamers. Sans compter le fait que, mine de rien, il reste également un bon film d’action, offrant quelques scènes bien rythmées.

Game Night n’est pas une simple comédie loufoque et barrée. Le film a bénéficié d’un réel travail technique louable, en plus d’un humour qui ne faiblit pas un seul instant. C’est malin, c’est burlesque ! Alors prêt à jouer le jeu ? 

 

Game Night
Jonathan Goldstein (XII), John Francis Daley
Jason Bateman, Rachel McAdams, Kyle Chandler, Michael C. Hall...
Warner Bros
Comédie, Policier, Action
Américain
Avril 2018

Pour pimenter leur vie de couple, Max et Annie animent un jeu une nuit par semaine. Cette fois ils comptent sur Brooks, le frère charismatique de Max, pour organiser une super soirée à thème autour du polar, avec vrais faux malfrats et agents fédéraux ! Brooks a même prévu de se faire enlever…. sauf qu'il reste introuvable. En tentant de résoudre l'énigme, nos joueurs invétérés commencent à comprendre qu'ils se sont peut-être trompés sur toute la ligne. De fausse piste en rebondissement, ils n'ont plus aucun point de repère et ne savent plus s'il s'agit encore d'un jeu… ou pas. Cette nuit risque bien d'être la plus délirante – et la plus dangereuse – de toute leur carrière de joueurs…