Les Proies

Les Proies

Une jolie coquille Primée pour sa mise en scène au Festival de Cannes, Sofia Coppola revient une nouvelle fois avec

lesproiesUne jolie coquille

Primée pour sa mise en scène au Festival de Cannes, Sofia Coppola revient une nouvelle fois avec un film résolument girl power en adaptant le livre de Thomas P. Cullinan, Les Proies.

Sous forme de huit-clos, le film exploite les thématiques de la vengeance et des pulsions refoulées de huit femmes prudes pendant la guerre de Sécession, qui seront exacerbées par l’arrivée d’un caporal blessé.

Sofia Coppola a ce talent unique de réaliser des films toujours dans un écrin grandiose. De sa patte, on retire une élégance certaine et une finesse dans sa mise en scène dont résultent des plans d’une beauté à couper le souffle. La maîtrise de la lumière, notamment les rayons du soleil, fait briller de mille feux ce long-métrage. Le souci du travail dans les décors et costumes, particulièrement travaillés, apporte réalisme et une esthétique qui lui est propre. Sans aucun doute, Sofia Coppola parvient à faire de chaque plan un véritable tableau que le spectateur prend plaisir à savourer.

Toutefois, derrière cette jolie apparence, le scénario manque de profondeur. Si l’histoire en elle-même est captivante, elle reste somme toute classique et l’on regrette qu’elle ne soit pas poussée à son paroxysme. La réalisatrice nous a souvent habitués à des personnages tordus et tiraillés. Ici, les quelques tensions sexuelles et la rage du caporal ne sont finalement dues qu’à une suite d’événements malheureux, rendus compréhensibles par une époque historique. Il aurait été jouissif qu’une véritable manipulation psychologique et des rivalités se dressent afin d’accentuer l’angoisse et rendre ainsi l’ambiance plus ambiguë.

Colin Farrel est par ailleurs parfait en séducteur, puis en homme rongé par le désir de vengeance. Nicole Kidman interprète également de façon juste la femme forte et déterminée. Kirsten Dunst et Elle Fanning sont quant à elles un peu en retrait et auraient permis davantage de tensions si leurs rôles avaient été plus exploités.

Si le film n’est certes pas le meilleur de Sofia Coppola, il est néanmoins doté d’une superbe réalisation.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=VBHkKiAaO6w&w=560&h=315]

Fiche technique

Réalisateur(s) : Sofia Coppola
Casting : Colin Farrell, Nicole Kidman, Kirsten Dunst, Elle Fanning…
Genre :  Thriller, Drame
Pays :  Américain
Production : American Zoetrope

Synopsis

En pleine guerre de Sécession, dans le Sud profond, les pensionnaires d’un internat de jeunes filles recueillent un soldat blessé du camp adverse. Alors qu’elles lui offrent refuge et pansent ses plaies, l’atmosphère se charge de tensions sexuelles et de dangereuses rivalités éclatent. Jusqu’à ce que des événements inattendus ne fassent voler en éclats interdits et tabous.