My cousin Rachel

cousinrachelRachel, l’amante religieuse

De retour avec un film passionnel, Roger Michell (Coup de foudre à Notting Hill) revient avec l’adaptation du célèbre roman de Daphné du Maurier, Ma cousine Rachel.

My cousin Rachel montre tout en finesse et subtilité l’art de la manipulation et de l’empoisonnement amoureux. Rachel Weisz est absolument parfaite dans son rôle ambigüe, très juste dans un jeu constant qui tantôt émeut tantôt énerve, à tel point qu’on ne se guère quoi penser de ce personnage, ni qui elle est réellement. Épatante, l’actrice brille à l’écran de son charme envoutant. Face à elle, malheureusement, Sam Claflin est beaucoup plus fade et effacé, son personnage étant moins travaillé et beaucoup trop naïf pour être réaliste.

Si la bande-annonce, particulièrement réussie, dégageait une ampleur émotionnelle, la réalisation de Roger Michell manque cependant de tonus et n’emporte pas vraiment le spectateur. Le film reste ainsi très classique dans sa construction, somme toute très correcte, mais qui manque de charme, le rendant trop plat et finalement un peu longuet.

Un bon film, notamment pour le jeu de Rachel Weisz, toutefois trop commun et lisse.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=gZKRb0mwRoo&w=560&h=315]

Fiche technique

Réalisateur(s) : Roger Michell
Casting : Rachel Weisz, Sam Claflin, Holliday Grainger, Iain Glen…
Genre : Drame, romance, thriller
Pays :  américain, britannique
Production : Fox Searchlight Pictures

Synopsis

Angleterre, début du XIXe siècle. Philip, un jeune noble anglais, apprend la mort mystérieuse de son cousin en Italie, survenue peu après son mariage secret avec la jeune et jolie veuve Rachel. Il n’a qu’une idée en tête : découvrir les véritables raisons de sa mort afin de le venger par tous les moyens. Mais la visite inattendue de cette nouvelle cousine va tout bouleverser.