CRITIQUE | Bergères guerrières T.2 : un conte merveilleux

CRITIQUE | Bergères guerrières T.2 : un conte merveilleux

Une suite à la hauteur du premier tome

Molly, Liam et l’ensemble des bergères guerrières sont de retour dans un deuxième tome où la menace pèse. Amélie Fléchais et Jonathan Garnier, publiés par Glénat, continuent de nous émerveiller et d’enrichir leur univers.

Dès les trois premières planches, les auteurs donnent le ton : ce tome sera plus beaucoup sombre. La BD commence sur un flash-back plein d’humour sur la rencontre entre Molly et son bouc intrépide Barbe-noire. Mais très vite, la réalité frappe de plein fouet nos héros et notre cœur tout mou. Barbe-noire et nos compagnons se sont fait attaquer par la Malbête, une mystérieuse créature.

critique bergères guerrières la menace plancheCe nouvel opus marque un tournant chez les personnages qui vont devoir subir de rudes épreuves et accomplir un parcours initiatique vers le chemin de la sagesse. En traversant des phases de doutes et de peurs nécessaires, les enfants mûrissent. Tout en affrontant des forces malfaisantes, c’est aussi leurs propres démons intérieurs qu’ils doivent combattre.

Si la construction narrative peut paraître classique, Bergères guerrières est une BD jeunesse résolument moderne puisqu’elle renverse le rapport de force Homme/Femme. Féministe, la BD tend à démontrer que les femmes sont les égales des hommes. Sans tomber dans les clichés, elle montre également que les hommes peuvent s’adonner à des activités dites féminines.

Au delà de ces considérations, Bergères guerrières est un fabuleux récit d’aventures trépidantes dans un univers viking baigné de contes et légendes. Même si ce volet s’avère plus sombre, l’humour de Jonathan Garnier est omniprésent et constitue une part entière de l’ambiance.

Toujours aussi magnifiques, les illustrations se dégustent. Avec sa patte si particulière reconnaissable entre mille, Amélie Fléchais dessine un univers merveilleux et enchanteur dans lequel on rêverait de se perdre. A coup de spirales aux allures d’estampes japonaises et de couleurs pastelles, l’influence nippone apporte un charme fou au récit.

Auréolé de planches fabuleuses, Bergères guerrières est un récit initiatique, une quête de soi pour l’égalité et la liberté, un voyage tant intérieur que vers des contrées orientales et celtes. Un coup de cœur !

Retrouvez la chronique du premier tome 
Autres chroniques des BD de Amélie Fléchais : Chemin perdu &  Petit loup rouge

 

La menace Couverture du livre La menace
Bergères guerrières
BD jeunesse
Glénat
5 septembre 2018
Jonathan Garnier
Amélie Fléchais

En mission pour chasser des brigands, Molly, Liam et leurs compagnons tombent sur une monstrueuse créature : la Malbête. Un terrible affrontement à lieu. La troupe parvient à en réchapper mais rentre au village dans un piteux état, des blessés dans ses rangs... Le conseil du village est inquiet : d’où vient ce monstre qui semble né de la magie noire ? Quelle menace représente-t-il pour le village ? Afin d’y voir plus clair et de chercher une protection, une délégation est envoyée sur la mystérieuse île des sorciers. Molly et Liam seront de la partie, l’occasion pour eux de faire connaissance avec Sarah, la jeune sorcière aux corbeaux...