AVIS | Dreams factory

une BD steampunk superbe

Dreams factory a tout du tome mystérieux. Si la couverture attire le regard, le résumé ne dévoile rien de l’intrigue. Prévu comme un diptyque publié par les éditions Soleil dans la collection Métamorphose, ce premier tome prometteur s’avère du véritable bonbon pour les yeux à déguster sans modération.

critique dreams factory plancheLe steampunk est un genre, bien qu’apprécié, relativement peu exploité. Et pourtant ! Quel bonheur quand on se jette dans ses rouages passionnants. Plongé dans un Londres de fin du XIXe siècle en plein essor industriel, le lecteur suit la jeune Indira qui travaille dans une mine de charbon pour le compte d’une riche famille. Mais un jour son petit frère disparaît et très vite, elle s’aperçoit qu’il n’est pas le seul.

Récit d’aventure somme toute classique, l’intrigue n’en est pas moins efficace notamment grâce l’univers riche et passionnant de Jérôme Hamon. Avec ses accents de conte traditionnel, l’histoire soumet les enfants à de rudes épreuves dans un monde sombre et corrompu par la société de consommation et le profit. Empruntant également aux récits d’aventure du XIXe siècle, on retrouve l’univers des enfants pauvres qui se battent pour survivre dans un monde cruel et mystérieux. Il paraît toutefois dommage qu’un univers si foisonnant ne soit balayé qu’en deux tomes…

Le récit sombre est toutefois pondéré par les dessins pétillants et féeriques de Suheb Zako ainsi que les couleurs chaudes et bleutées de Lena Sayaphoum. Les personnages et les décors doux et enchanteurs ainsi que l’atmosphère générale proche de Noël appellent à l’évasion et au rêve.

Le premier tome de Dreams Factory, prometteur et riche, s’inspire de divers univers pour créer une intrigue mystérieuse et un monde magnifique qu’on aimerait voir être davantage approfondi et exploité, tant le potentiel est là !

Une autre BD steampuk à lire absolument : Le Château des étoiles tome 1, 2 & 3

La Neige et l'Acier Couverture du livre La Neige et l'Acier
Dreams Factory
Steampunk
Soleil
August 29, 2018
56
Jérôme Hamon
Suheb Zako
Lena Sayaphoum

Dreams Factory est un diptyque steampunk, à mi-chemin entre Hansel et Gretel, Oliver Twist et La Cité des enfants perdus. Londres, 1892. Comme la plupart des enfants de la cité ouvrière dans laquelle elle vit, Indira descend tous les jours dans les mines de charbon, sans jamais protester. Mais lorsque son petit frère Eliott disparaît, plus rien n'a d'importance... Elle se lance alors dans une quête désespérée pour le retrouver, et réalise qu'il n'est pas le seul enfant à avoir mystérieusement disparu... Toutes les pistes semblent mener à la même personne : Cathleen Sachs, la richissime propriétaire des mines de charbon. Mais pour quelle raison enlèverait-elle ces enfants ? Et ce combat n'est-il pas perdu d'avance ?...