yossScience-fiction ?

Interférences est un petit recueil de trois nouvelles publié par les éditions Mnémos et dans la collection poche Hélios (qui regroupe les publications de l’ensemble des Indés de l’imaginaire). Il est plutôt rare d’avoir affaire à la littérature cubaine, en particulier quand il s’agit de récit de l’imaginaire, genre plutôt attribué aux pays anglo-saxons. C’est donc une étrange plongée que de s’immerger dans l’univers de science-fiction de Yoss qui s’amuse d’entremêler critique sociétale et récit fictif.

Car les deux pays présentés à travers ces trois nouvelles, un Petit Pays dirigé par un affable Dictateur et un Grand Pays voisin démocratique, pourraient effectivement être tout droit sorti d’un monde imaginaire, si ce n’est qu’ils rappellent évidemment et sans détour, Cuba et les États-Unis. Au moyen de ces trois petite histoires, en apparence anodine, Yoss dresse un portrait acerbe, mais plein d’humour, de ces deux nations, si fières de leur pouvoir pris par la force ou le capitalisme, qui se critiquent mutuellement et qui pourtant ne sont pas si éloignées que cela en terme d’échec de civilisation.

Si le style de l’auteur est un peu fade, les idées sont là et il est intéressant de se plonger dans les rues de Cuba au proie à de curieuses interférences…


Fiche technique

Auteur : Yoss
Genre : SF
ISBN : 978-2-35408-215-4
Pages : 207
Édition : Mnémos, collection Hélios (2014)

Résumé

Deux voisins bien différents : un grand pays, un petit pays. L’un est démocratique et développé. L’autre est gouverné par un Dictateur affable…

Trois événements incongrus viennent bousculer les relations déjà tendues de ces deux voisins-ennemis : une curieuse interférence perturbant les émissions télévisées, un rayon étrange aux effets inattendus, et des cheminées s’élevant rageusement vers les cieux.

Le propos, jamais ouvertement politique, dessine un portrait au vitriol de la société cubaine. C’est truculent, hilarant, divertissant. Entre ce petit pays et son grand voisin, tout est prétexte à des interférences !