La passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l’hiver

61xrkwkl9wl-_sx342_bo1204203200_Un roman jeunesse original à souhait

Depuis le temps qu’on entend parler de ce roman, que j’ai failli m’acheter un milliard de fois dès sa sortir car la couverture m’avait accrochée, j’ai enfin trouvé le temps de le lire. Il est aisément compréhensible que ce roman reçoive tant d’éloges, et cela vient en premier lieu de son personnage principal Ophélie, qui bien qu’elle évolue dans un univers de fantasy qui fait rêver, se trouve être pourtant une anti-héroïne : pas forcément jolie ou moche, empotée dans ses relations humaines, réservée et globalement misanthrope. Une anti-héroïne, vous dîtes ? Pas tant que cela, à vrai dire, puisqu’elle dispose néanmoins de grands talents/dons, à savoir traverser les miroirs et lire le passé des objets, rien que ça. Face à elle, une galerie de personnages tous aussi complexes et travaillés les uns les autres qui apportent une réelle profondeur à ce roman pourtant jeunesse.

Le plus intéressant est d’avoir centré une trame autour d’intrigues et complots politiques et religieux, relativement épineux et bien ficelés. Les personnages se retrouvent happés dans une spirale, dont personne ne ressort indemne. La violence, bien amenée et dosée, ainsi qu’un personnage clef, particulièrement sombre et osé dans son traitement (dont je ne révélerai pas l’identité), sont autant de caractéristiques qui rendent ce roman vraiment mature.

L’univers créé par Christelle Dabos, original et intriguant, accroche dès les premiers mots et il me tarde d’en savoir davantage dans le prochain tome.

Néanmoins, je dois tout de même dire que je suis assez déçue sur une facilité scénaristique, dans cet ensemble fourmillant, et il s’agit de l’histoire d’amour naissante entre les deux personnages, et notamment les sentiments soudain de Thorn qui, en me sens, ne colle pas. Il aurait été plus judicieux qu’une véritable amitié se tisse entre eux, et bien qu’ils soient forcés de se marier, décident de devenir plus ou moins des alliés, car la love story du grand ténébreux, sombre et indéchiffrable envers la petite timide un peu gauche, c’est vu et revu (clichéééé…). Dommage pour cet élément. Je reste toutefois très agréablement surprise de cette lecture.


Fiche technique

Auteur : Christelle Dabos
Genre : Jeunesse / Fantasy
ISBN : 207506282X
Édition : Gallimard Jeunesse (2016)
♛ Grand prix de l’imaginaire ● Romans jeunesse ● 2016

Résumé
Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.