Men5193ohjwotl-_sx195_songe et transparence

A travers les destins entrecroisés d’une foultitude de protagonistes dont le personnage pivot est Purity, une jeune femme en quête de l’identité de son père et, par extension, d’un sens à la vie, c’est tout un mécanisme qui se met en branle chez Jonathan Franzen pour dépeindre la complexité des relations humaines et inviter à la réflexion sur le rôle du mensonge.

Le génie de ce livre est d’emporter le lecteur dans un gouffre où l’on se perd puis, petit à petit, les subtilités se révèlent et tout s’imbrique logiquement. Le livre souffre néanmoins de longueurs et aurait pu se passer facilement de 200 pages qui aurait ainsi permis de gagner en rythme et alléger l’ensemble.


Fiche technique

Auteur : Jonathan Franzen
Genre : Littérature générale
ISBN : 9782823601945
Édition : Éditions de l’olivier (2016)

Résumé
Purity, alias « Pip », est étudiante à Oakland, en Californie. Elle qui a grandi sans connaître l’identité de son père, élevée par une mère qui ne dévoile rien de sa vie, elle se tourne naturellement vers le journalisme d’investigation. On la dirige alors vers l’Allemand Andreas Wolf, un lanceur d’alertes charismatique rappelant par bien des côtés Edward Snowden et Julian Assange. Depuis la base secrète de son ONG en Bolivie, Andreas se livre à des attaques ciblées sur internet. Tandis qu’ils se rapprochent dans une relation trouble, Andreas avoue à Pip son secret : il a tué un homme.