CVT_Seul-sur-Mars_7815Seul sur Mars

Andy Weir

Genre : Thriller survivaliste
ISBN : 2352947944
Éditeur : Bragelonne (2014)

Mark Watney est l’un des premiers humains à poser le pied sur Mars. Il pourrait bien être le premier à y mourir.
Lorsqu’une tempête de sable mortelle force ses coéquipiers à évacuer la planète, Mark se retrouve seul et sans ressources, irrémédiablement coupé de toute communication avec la Terre.
Pourtant Mark n’est pas prêt à baisser les bras. Ingénieux, habile de ses mains et terriblement têtu, il affronte un par un des problèmes en apparence insurmontables. Isolé et aux abois, parviendra-t-il à défier le sort? Le compte à rebours a déjà commencé…


Chronique

J’ai découvert ce livre en même temps que de découvrir le livre audio. Je n’en avais jamais écouté. Bien que ce roman m’attirait, le côté extrêmement technique me faisait croire que je pouvais m’ennuyer à sa lecture. J’avoue avoir parfois un peu divagué pendant mes occupations diverses en même temps que je l’écoutais, lorsque cela rentrait trop dans les détails. Mais puisque c’était audio, cela ne m’a pas dérangée. J’aurais peut-être été moins attentive à la lecture.

La force du roman réside bien évidemment dans son personnage. Mark Watney est tout simplement génial. L’histoire ne part jamais dans le mélodrame ou la complainte puisqu’on a affaire à un homme qui, plutôt que de ruminer sur son sort, préfère en rire. Bien sûr, il reste humain et parfois il désespère de sa situation, néanmoins sans que cela ne dure jamais bien longtemps. Très ironique et sarcastique, il est également avant tout très malin. Sa volonté de fer pour survivre est absolument étonnante.

Ce n’est pas vraiment le roman d’aventure et d’action qu’on pourrait s’imaginer dans ce thriller survivaliste avec sauvetage d’un équipage, et c’est ce qui le rend original et peut-être aussi réaliste. Il est au contraire très précis, pointilleux dans ses détails et davantage science que fiction même.

J’ai passé un bon moment en compagnie de Mark Watney qui va me manquer et avec qui j’ai eu des fous rires bien agréables.

Note : 3/5