sukkwanislandPlongée dans les eaux troubles de la psyché

Avec son premier roman, Sukkwan island, David Vann a rencontré un succès immédiat jusqu’à remporter le prix Médicis étranger. Et pour cause, Sukkwan island est une tornade d’une force rare qui trouble au plus au point.

David Vann a ce talent d’emmener son lecteur vers une piste qu’il balaye en un twist inattendu et ravageur. Il tisse lentement un toile dans laquelle s’empêtrent ses personnages et referme doucement le piège sur eux. Avec horreur, la lente descente aux enfers se dessine. Et petit à petit, ce huit-clos entre un père et son fils devient un huit-clos entre soi et la noirceur qui se terre en chaque personne. La nature, au lieu de devenir un lieu libérateur, révèle ici toute la violence qui réside dans les méandres de la psyché humaine.

De sa plume incisive et crue, David Vann nous plonge dans un récit noir et effroyable qui porte à réflexion sur la nature humaine. Dérangeant, presque insoutenable mais magistral !

Dans cette superbe réédition en semi-poche de Gallmeister, l’illustration de couverte résume parfaitement toute l’ampleur du désastre en associant les paysages glacials de l’Alaska à l’engloutissement de l’âme.

emoji


Fiche technique

Auteur : David Vann
Genre : LG américaine
ISBN : 978-2351786017
Éditeur : Gallmeister (2017)

Médicis étranger – 2010

 Résumé
Une île sauvage du sud de l’Alaska, accessible uniquement par bateau ou par hydravion, tout en forêts humides et montagnes escarpées. C’est dans ce décor que Jim décide d’emmener son fils de treize ans pour y vivre dans une cabane isolée, une année durant. Après une succession d’échecs personnels, il voit là l’occasion de prendre un nouveau départ et de renouer avec ce garçon qu’il connaît si mal. Mais la rigueur de cette vie et les défaillances du père ne tardent pas à transformer ce séjour en cauchemar, et la situation devient vite incontrôlable. Jusqu’au drame violent et imprévisible qui scellera leur destin.