Watership down [Coup de ♥]

wp_20160909_003bisWatership down

Richard Adams

Genre : Aventure
ISBN : 9791090724273
Éditeur : Monsieur Toussaint Louverture (2016)


C’est dans les fourrés de collines verdoyantes et idylliques que se terrent parfois les plus terrifiantes menaces. C’est là aussi que va se dérouler cette vibrante odyssée de courage, de loyauté et de survie.

Menés par le valeureux Hazel et le surprenant Fyveer, une poignée de braves choisit de fuir l’inéluctable destruction de leur foyer. Prémonitions, malices et légendes vont guider ces héros face aux mille ennemis qui les guettent, et leur permettront peut-être de franchir les épreuves qui les séparent de leur terre promise, Watership Down. Mais l’aventure s’arrêtera-t-elle vraiment là ?


Notule

Watership down, c’est l’histoire d’un groupe de lapins en quête d’une nouvelle garenne suite à l’étrange vision de l’un d’eux sur la destruction de leur foyer. Ils vont alors devoir affronter de nombreux dangers pour survivre.

C’est aussi l’histoire d’un best-seller mondial de la littérature jeunesse

publié en 1976, considéré comme le parrain d’Harry Potter : un roman intemporel écrit par Richard Adams et vendu à plus 50 millions d’exemplaires. Comparé à l’Enéide pour son côté épopée et à The Walking dead pour son aspect survivor dans un monde à la fois cruel et réaliste, il mêle judicieusement roman d’aventure et conte philosophique, au cœur duquel les lapins sont les héros.watershipdown

C’est aussi un livre traversé de légendes grâce aux récits que se racontent les lapins sur leur ancêtre légendaire Shraavilshâ. Ce roman sombre et violent, saupoudré de poésie et d’espoir, ne peut que ravir les plus jeunes, mais également fasciner les adultes. Richard Adams développe un univers riche et complet, dans lequel les lapins ont un langage propre, une religion et une société organisée.

Une épopée culte, pétillante et étonnante. Assurément, vous passerez un excellent moment en compagnie du courageux Hazel, de l’étrange Fiver et de l’impétueux Bigwig.

Monsieur Toussaint Louverture signe quant à eux une superbe réédition de l’ouvrage à avoir absolument dans sa bibliothèque.

Par un froid matin de mars où le vent soufflait – je ne saurais dire combien de printemps plus tard -, Hazel, au fond de son terrier, flottait entre vieille et sommeil. […] Au milieu d’un rêve confus où la pluie se mêlait à la fleur de sureau, il s’éveilla soudain et vit un lapin qui attendait paisiblement à ses côtés.