Westworld [Coup de ♥]

Westworld [Coup de ♥]

Westworld Réalisateur(s) : Jonathan Nolan et Lisa Joy Casting : Anthony Hopkins, Ed Harris, Evan Rachel Wood, Thandie Newton, Jeffrey

westworld-saison-1-affiche-964048Westworld
Réalisateur(s) : Jonathan Nolan et Lisa Joy
Casting : Anthony Hopkins, Ed Harris, Evan Rachel Wood, Thandie Newton, Jeffrey Wright…
Genre : Western, Science Fiction, Thriller
Pays : Américain

Production : HBO


A Westworld, un parc d’attractions dernier cri, les visiteurs paient des fortunes pour revivre le frisson de la conquête de l’Ouest. Dolores, Teddy et bien d’autres sont des androïdes à apparence humaine créés pour donner l’illusion et offrir du dépaysement aux clients. Pour ces derniers, Westworld est l’occasion de laisser libre-cours à leurs fantasmes. Cet univers bien huilé est mis en péril lorsqu’à la suite d’une mise à jour, quelques robots comment à adopter des comportements imprévisibles, voire erratiques. En coulisses, l’équipe, qui tire les ficelles de ce monde alternatif, s’inquiète de ces incidents de plus en plus nombreux. Les enjeux du programme Westworld étant énormes, la Direction ne peut se permettre une mauvaise publicité qui ferait fuir ses clients. Que se passe-t-il réellement avec les androïdes ré-encodés ?


7 bonnes raisons :

  • parce qu’elle a réussi le dangereux pari d’allier avec grâce, élégance et intelligence les genres si opposés du western et de la SF ;
  • parce que le scénario d’origine est de Michael Crichton, l’auteur des excellentissimes Jurassik Park et Prisonniers du temps ;
  • parce que la musique est géniale, qu’il s’agisse de celle du générique, mais également des reprises au piano de groupes cultes du rock : Rolling Stones, Radiohead, The Cure… ;
  • pour la qualité visuelle et l‘esthétisme général très original : des décors et costumes à couper le souffle, et des technologies qui apportent également un souffle nouveau au genre ;westwordm375830
  • parce que les acteurs sont excellents : les humains dans leur rôle inquiétant, et les robots pour réussir à combiner un semblant d’humanité auquel on croit et à nous refaire tomber aussitôt quand il se comporte en robot ;
  • parce que la 2e moitié de la série et, en particulier le dernier épisode, sont plein de retournements de situation auxquels on ne s’attendait pas (encore moins cette fin magistrale) ;
  • parce ce qu’elle nous fait poser pas mal de questions existentielles sur l’humanité, les technologies et sur ce qu’on est en droit de faire ou non sur des personnes, et ce même s’il s’agit de robot, et parce que l’intelligence artificielle permet de mieux mettre en valeur nos propres folies ;

En bref : une série sans fausses notes, à voir dangereusement vite. Je suis déjà accro !

Voir la bande annonce

westworld-saison-2