GUIDE | La Nouvelle-Zélande en 15 jours

GUIDE | La Nouvelle-Zélande en 15 jours

Voyage en Terre du milieu - Itinéraire, conseils & photos

La Nouvelle-Zélande est certainement l’un des pays les plus lointains de notre chère France. Pourquoi perdre alors 48h de vol et littéralement un mois de salaire rien que pour payer les billets d’avion ?

Quand j’avais 11 ans, ma mère me dit que nous allons aller voir un film au cinéma. Quel film ? Un film avec une histoire d’anneaux et de méchants. Je ne comprends pas bien, mais soit, une sortie au ciné c’est toujours fun. Je n’avais aucune idée du titre, de l’histoire, du genre, de la durée, des acteurs. Rien. On s’installe, le film commence. Des chœurs au loin, une drôle de langue et une voix off au timbre grave raconte l’histoire d’un monde magique déchu et des violons se mettent alors à jouer leur douce et étrange symphonie. Arrive ensuite une grande bataille avec des créatures qui m’effraient, je me souviens même avoir plissé les yeux. Le film continue. J’oublie littéralement que je suis dans une salle de cinéma. Je suis comme happée, bouche bée, la gorge sèche. J’ai littéralement vécu un état de transe hypnotique. Une claque, comme je n’en aurai plus jamais.

Un de mes premiers gros blockbusters au cinéma, des effets spéciaux impressionnants, et surtout de la fantasy. Il n’y en avait pour ainsi dire pas au cinéma dans les années 90, ou alors très peu, et bien souvent considérée comme kitsch (à ce sujet, voir mon article La Fantasy des 80’s au cinéma est-elle vraiment kitsch ?) . Commence alors une passion dévorante pour cette oeuvre. Le mercredi après-midi est réservé à la lecture des livres ou au visionnage de mes VHS qui s’épuisent. Mes murs de chambre se recouvrent de poster en tout genre. Je regarde tous les documentaires possibles sur Tolkien. A la fac, je choisis une option qui me permet de l’étudier, je me rends quelques années plus tard au ciné-concert du Retour du Roi en Irlande. Bref, cette passion ne m’a plus jamais quittée. Le Seigneur des Anneaux est mon livre de chevet, mon film de cœur, et son univers, mon échappatoire.

Bien sûr, au fond de moi, un « petit » rêve se met à germer doucement. Un jour, j’irai voir les magnifiques paysages de la Nouvelle-Zélande. Un jour, j’irai voir Hobbiton. Un jour…

  • Infos

Durée : 15 jours
Période : octobre (début du printemps dans l’hémisphère sud)
Itinéraire : Aller/retour Paris CDG/Nouvelle-Zélande avec escale à Singapour (22/24 heures de voyage) – Compagnie Singapour Airlines
Logement : Air bnb + campings
Mode de déplacement : voiture (compagnie Spaceships)
Guide utilisé : Lonely Planet Nouvelle-Zélande (version anglaise et française) + application Campermate + carte Michelin Nouvelle-Zélande
Météo : ensoleillé,vent, grisaille, pluie, environ 12°C
Monnaie du pays : le dollar néo-zélandais (1 NZD = 0,58€ / 1€ = 1.71 NZD)
Budget : environ 2000€/personne tout compris

  • Itinéraire

15 jours, c’est peu pour visiter un pays. Ça l’est d’autant plus quand le pays est tout en longueur et séparé en deux îles, comme l’est la Nouvelle-Zélande. Il a fallu faire un choix cornélien : l’île du nord avec ses baies, ses volcans, ses maoris et Hobbiton, ou l’île du sud, plus sauvage, avec des paysages spectaculaires, ses montagnes, ses fjords, ses glaciers. C’est finalement, après de nombreuses discussions, Hobbiton qui fit pencher la balance.

JOUR 1 : Voyage de départ entre excitation et bla bla de copines qui ne se sont pas vues depuis trop longtemps.

JOUR 2 : Arrivée à Auckland. Promenade dans One trill hill park. Un magnifique parc avec de vieux arbres énormes. C’est certainement l’une des seules visites les plus sympas à faire dans cette ville.

JOUR 3 : On récupère la voiture. Sur conseil de notre hôte du premier air bnb, visite du scultureum, un musée de sculpture pour le moins atypique. Direction la baie des îles, vers le nord, avec une petite pause sur le sable de Omaha beach.

JOUR 4 : Visite de la charmante petite ville de Russel, un arrêt à l’excellent restaurant The Gables, sur le bord de plage. Un petit tour dans la ville de Pihaia et petite marche dans la Opua forest.

JOUR 5 : Après une hésitation à monter jusqu’à la pointe extrême de l’île, on rebrousse chemin et on redescend vers la péninsule de Coromandel. Visite de la magnifique Cathedrale cove, une plage que l’on rejoint par un sentier de 1h de marche qui débouche sur un rocher troué et une énorme pointe en pleine mer. A voir absolument ! Le soir, nous nous rendons à Hot beach où nous nous retrouvons à creuser le sol pour espérer décongeler nos fesses avec l’eau chaude qui remonte alors que nous sommes glacées par la pluie.

Carte itinéraire

En blanc : notre itinéraire

JOUR 6 : Nous continuons de descendre et roulons jusque la région géothermique de Rotorua où nous resterons trois jours au vu des nombreuses activités. Visite du village maori Whakarewarewa (atchoum). Ce village encore habité par des Maoris est une petite attraction touristique qui peut paraître mercantile au premier abord (et qu’il l’est en soi), mais une fois que l’on fait une visite guidée avec un guide maori passionné et passionnant, on ressort ravis. L’après-midi, nous nous rendons au spa Hell’sgate, pour un moment de détente sympathique mais au tarif légèrement élevé par rapport à la prestation. De nuit, nous nous rendons ensuite au Redwoods forest nightlights : une plongée absolument magique, poétique et sublime dans la cime des arbres, une fois la nuit tombée, auréolée de créations artistiques illuminées. Certainement l’une des plus belles visites du voyage.

JOUR 7 : Visite de Waimangu Volcanic Valley puis de Wai-o-Tapu, une plongée (au sens figuré sinon tu cuis) dans des paysages lunaires et des lacs bleus et verts, remplis de souffres. Nous allons ensuite le soir faire du stand up paddle à la nuit tombée. Après une petite séance d’apprentissage (nous sommes de pitoyables élèves qui n’arrivent pas à tenir debout ou tombe à l’eau), nous pouvons visiter seulement à deux (rare à mon sens), une petite grotte recouverte de vers luisants. Un spectacle magique !

JOUR 8 : Nous nous lançons sur une piste de cross VTT dans la forêt de Redwoods, pensant faire une simple petite balade dans les bois, nous voilà tout en sueur. Nous nous posons alors dans le Kuirau park de la ville de Rotorua, joli petit parc géothermique. Nous finissons la journée au Polynesian spa, un spa luxueux à l’excellent rapport qualité prix où nous nous détendons pendant plusieurs heures dans les différents bains.

JOUR 9 : Nous quittons Rotorua pour se diriger vers Taupo, une région volcanique. Nous faisons un arrêt aux chutes d’eau Huka falls puis nous nous dirigeons vers le Parc National Tongariro qui habrite de magnifiques volcans. Malheureusement le temps sera contre nous. Malgré une forte pluie, nous nous lançons dans une marche que nous serons obligées d’écourter à 2h. De magnifiques randos sont à prévoir dans cette zone, l’un des volcans étant le lieu de tournage de la Montagne du Destin du Seigneur des Anneaux.

JOUR 10 : Nous faisons route vers le Mont Taranaki, à l’ouest. D’importants travaux nous font passer de 3h à 5h de route pour le rejoindre. Nous arrivons en milieu d’après-midi. La nuit à cette époque de l’année tombant tôt et les pluies de la veille ayant détrempé les chemins, nous ne pouvons malheureusement pas non plus nous engager dans une longue randonnée. Nous faisons une marche de 2h dans les bois afin d’admirer la montagne de plus près. Avant de partir, nous allons voir les chutes d’eau Dawnson falls.

JOUR 11 : Nous remontons vers le nord pour aller visiter les Waitomo caves, une énorme grotte remplie de vers luisants. Un lieu très touristique qui n’en reste pas moins sublime (seulement si comme nous, vous avez la chance de vous retrouver dans le groupe sans enfants qui hurlent…). Nous allons ensuite visiter la Kiwi house, une petite réserve d’animaux tenus par des bénévoles passionnés, qui habrite un couple de Kiwi, cet oiseau emblématique du pays qu’il est bien difficile de croiser à l’état sauvage car il est en danger d’extinction. Le soir, nous nous accordons une pause ciné pour aller voir Joker, sorti pendant notre voyage.

JOUR 12 : Nous faisons route vers Hamilton. Nous visitons le superbe parc Hamiltons’garden qui a la particularité de reproduire les jardins de différents pays. Nous faisons un arrêt repas délicieux à la Zealong tea house, seule fabrique de thé du pays. Sur conseil de la vendeuse à la boutique de thé, nous allons faire une belle marche à Bluespring puis nous allons ENFIN visiter Hobbiton. Nous avions une telle trouille d’être déçues mais ce fut une visite magique. Nous avons d’abord passer 1h30 à visiter le village entouré de guides ultra fan, drôles et bienveillants. Puis nous allons tous boire un verre au Dragon vert avant de manger le repas. Nous avions choisi la visite avec buffet et ce fut encore une fois fabuleux, un repas pantagruélique, convivial et goûtu, à côté d’un bon feu de cheminée. Nous repartons faire un tour de visite de nuit avec de petites lanternes, avant de quitter, la larme à l’œil, ce superbe endroit qui fera pétiller les yeux de tous les grands enfants qui sommeillent en chacun de vous.

JOUR 13 : Nous retournons à Auckland et rendons la voiture. Visite du centre-ville de Auckland sous la pluie, avec un petit arrêt shopping dans une superbe boutique de fringue, Dangerfield, qui nous a fait chauffer la carte bleue.

JOUR 14 : Nous mangeons dans un restaurant, visitons la Sky tour, qui sert d’émetteur pour la radio et la télévision. Avec ses 328 mètre de haut, il s’agit de la construction la plus haute de l’hémisphère sud. Nous faisons ensuite un arrêt dans un joli cimetière avant de nous rendre à la galerie d’art dans laquelle avait lieu un festival.

JOUR 15 : Voyage de retour, le cœur lourd et l’envi de revenir voir l’île du sud de la Nouvelle-Zélande.

  • La Nouvelle-Zélande en photos